Les jardins botaniques de Glasgow

JARDINS BOTANIQUES Glasgow

C’est presque en bas de chez moi. Deux pas par-ci et trois par-là. Il s’agit des Jardins Botaniques, microcosme dans lequel on croise toutes sortes de plantes exotiques, où l’on vient rêver d’ailleurs ou profiter de la lumière si particulière de l’Écosse. Tous les prétextes sont bons pour y flâner, quand bien même un prétexte serait nécessaire ! Petite visite des lieux, et plus particulièrement de leurs fameuses serres…

LA NAISSANCE DES JARDINS BOTANIQUES

C’est au 18e siècle que des Jardins Botaniques sont créés aux abords de l’Université (qui a depuis déménagé). Leur rôle est alors éducatif et ils ne sont destinés qu’aux étudiants et aux chercheurs.

À la faveur de l’achat de nouvelles terres, et alors que la gestion des lieux change et passe sous la responsabilité de la Royal Botanic Institution of Glasgow, les jardins sont réaménagés au début du 19e siècle à l’extrémité Ouest de Sauchiehall Street, puis, alors que le West End connaît son incroyable développement, à leur emplacement actuel dans les années 1840.

Ce n’est qu’à partir de ce moment qu’ils s’ouvrent au public. Les Jardins Botaniques sont depuis devenus l’un des lieux emblématiques de la ville.

LE KIBBLE PALACE

Le Kibble Palace est l’image des lieux ; il en est la carte postale. Un réel palais de verre et d’acier d’une finesse et d’une élégance incroyables, édifié à l’origine par John Kibble, un admirateur du travail de Joseph Paxton à l’Exposition Universelle de Londres de 1851 : le Crystal Palace. La transparence est telle que le bâtiment semble parfois s’évaporer sous les rayons du soleil.

Il aurait dû être installé dans Queen’s Park mais, face à l’hésitation de la Ville, Kibble le propose alors à la Royal Botanic Institution. Transformé en serres, il est érigé à son emplacement actuel en 1873. Dans une vie antérieure, il était destiné à accueillir concerts et expositions. De quoi faire rêver !

LES SERRES VICTORIENNES

Elles ont été installées en 1883 et accueillent toute une gamme de plantes tropicales, petites ou grandes, de fleurs diverses ou de cactus. Leur architecture rationnelle est bien différente de celle toute en courbes du Kibble Palace. Ici, les formes géométriques règnent ! Les volumes de différentes tailles imbriqués les uns aux autres correspondent à tout autant d’ambiances et de catégories de plantes.

Ce contraste entre les serres – alors qu’elles se situent à quelques pas les unes des autres – est pour moi l’un des intérêts des lieux. C’est par ailleurs typiquement à l’image de la ville de Glasgow, cité tout en opposition de styles et en collages.

Voilà pour ce tour hivernal. Je n’ai pas pu m’empêcher de vous montrer ce lieu sous les lumières féériques de ce début d’année. Mais les Jardins Botaniques non sont pas que ces serres, c’est aussi un parc dans lequel on croise de gros écureuils gris très sociables (car largement nourris par les visiteurs), un jardin aromatique et, depuis 1976, un arboretum. Il faudra attendre le printemps pour voir tous cela reprendre vie ! La suite très bientôt…


AVANT DE VOUS QUITTER, QUELQUES TRUCS QUI POURRAIENT ÊTRE UTILES :

  • Adresse : Les Jardins Botaniques de Glasgow se trouvent dans le West End : 730 Great Western Rd, Glasgow. C’est à l’angle de Great Western Road et de Byres Road.
  • L’entrée est gratuite
  • Horaires d’ouverture : le parc est ouvert de 7h du matin à la tombée de la nuit toute l’année. Les serres sont ouvertes de 10h à 18h (16h15 d’octobre à mars)
  • Plus d’informations sur leur site Internet : http://www.glasgowbotanicgardens.com/
  • Une petite plaquette bien intéressante, éditée par la Ville : Botanic Gardens Heritage Trail
  • Prolonger la balade : une fois arrivés aux Jardins Botaniques vous êtes à 5 minutes à pied de l’Université, de la Hunterian Gallery, de Kelvingrove Park et de Kelvingrove Gallery. Vous pouvez aussi profiter des rives de la rivière Kelvin et des chemins qui y ont été aménagés. Byres Road, Great Western Road et les petites rues adjacentes regorgent de petits magasins bien sympas et de lieux où manger. Je vous parlerai de tout ça prochainement ^^ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *